Archives de Catégorie: obstétrique

Les savates, les questions et la perspective (2)

(Le premier épisode est ici )

Le MacumbaPourri a laissé place à d’autres bruits d’hôtel de passe. On rigole jaune foncé en espérant fort que le PèreBernard a l’endormissement rapide puis le sommeil très lourd. À chaque cri d’autre nature, de porte qui claque ou de tirs de Kalashnikov lointains on peut vérifier que notre réaction de sursaut post-à-force-de-vivre-ici est toujours bien au point. Lire la suite

L’Afrique et le ministère

Récemment, alors que la grève des sages-femmes s’éternise ChezNous…

(« On s’en fout et et qu’est-ce que ça a comme rapport avec ce blog? », vous demandez-vous. Aucun, c’est vrai, et mon ulcère va mieux que l’ambiance pourrie, finalement. Mais si, ça a à voir, en fait, patience!) Lire la suite

La préquelle et la bonne année

Ou tout ce que tu voudrais savoir sur comment ça se fait ce départ en mission. Comment une sage-femme normale légèrement plus révoltée que la collègue qui fait ses menus des 3 prochaines semaines pendant la garde moyenne, mais pas tant que ça, peut se dire que c’est le moment de penser à quitter son poste de titulaire dans une maternité classique d’un CHU banal d’une banlieue pourrie ordinaire. Lire la suite

D’habitude

Une des choses les moins de la tarte à expliquer, c’est ce qui change par rapport à d’habitude. Tout ce qu’on fait différemment de ChezNous au PaysDesRêves, par nécessité, par contrainte, par… bin, parce que tu vois, quoi, et puis c’est pas facile de…euh… Lire la suite

Bébés mignons et pelures d’oignons

« Sage-femme c’est super tu dois voir plein de bébés ils sont trop mignons les bébés. »

Mmmmh, moui.

Hum.

Moi aussi je pensais ça avant d’entrer à l’école de sages-femmes, à l’époque où mon oignon avait encore toutes ses pelures. Les bien sèches qui font un bruissement sec, en général il y en a plusieurs.

Lire la suite

Ceci n’est qu’un exercice

Bon. Aujourd’hui c’est le 5 mai, et cela ne vous a pas échappé que c’est la journée internationale de la sage-femme.

Si.

Je sens que ça va fleurir des camemberts à 12 couleurs sur les chiffres de la mortalité maternelle, sur l’importance vitale de favoriser l’accès à des soins périnataux essentiels ET de qualité, vous pensez bien.

Lire la suite

Ponts, kérosène et pessaires (3/3)

(Si vous avez manqué le début de l’histoire, vous êtes pardonnés, et vous trouverez

le premier épisode ici, et le deuxième ici. )

La première nuit est courte et franchement inconfortable, je remercie MèreNature qui malgré ses défauts pénibles m’a doté du don de dormir à n’importe quelle heure, n’importe où et de me rendormir presque instantanément. Malgré les ronflements de TraducteurDuDocteur et les différentes souris qui traversent en couinant la pièce commune, par exemple. Lire la suite

Prête-moi ton blog

Quatre sages-femmes, des univers différents, des expériences multiples, réunies par leur métier et  par leur envie de l’écrire.

Quatre blogueurs qui ont choisi de débuter l’année en jouant.

La règle : chacun a tracé les grandes lignes d’une situation qu’il avait vécue. Et nous avons ensuite tenté de nous approprier les histoires des autres. Lire la suite

Humour anglais

C’est une journée, poliment on peut la qualifier de merde. Vraiment. Le jour où tout se conjugue en compliqué et/ou pénible.

Un groupe de militaires bourrés énervés qui fait irruption au bloc pour faire passer leur gars. Ah bah oui, tiens, avec sa petite balle dans l’épaule toute proprette qui ne saigne même pas il va passer avant la femme sub-claquante avec sa rupture utérine, très bonne idée, ça.

Lire la suite

Civières, bouclettes et caniveaux

Parfois, c’est troublant comme certaines situations frustrantes peuvent finalement trouver un dénouement inespéré. Même avec une vie spirituelle en grêve illimitée, j’y verrais presque un miracle. Lire la suite

Tagué , , ,

Petits mots et lance-roquettes

Parmi mes choses préférées durant la mission au PaysDesRêves, les petits mots venant de l’hôpital occupent une place de choix. Un petit morceau de papier grisâtre, une enveloppe de gants stériles, ou un morceau de feuille de cahier ligné, avec la belle écriture de l’infirmière de PaysDesRêves et beaucoup de majuscules stylisées. Lire la suite

Tagué , , ,

Première fois

Je suis arrivée depuis quelques heures, et je ne sais pas pourquoi je ne suis pas déjà repartie. Comme ça, sans bruit, veuillez bien m’excuser pour tout l’argent que le billet d’avion a couté aux donateurs, et tout le dérangement, mais j’ai fait une erreur, au revoir et sans rancune. Lire la suite

Tagué , , , ,