Préambule

Bienvenue!

Je suis une sage-femme bien comme il faut qui un jour a eu l’idée de partir pour « faire de l’humanitaire ». J’ai même fait mon DU de Médecine Tropicale, dans l’espoir que ça me passe pendant ce temps. Partir en mission, aider les plus dans la merde, parce que je ne me voyais pas rester 30 ans dans la même maternité, avec le même planning de gardes, mon train-train et mon petit confort. Et bien ça a fonctionné.

Ici je partage cette tranche de vie qui s’est déroulée dans la première moitié des années 2000 dans plusieurs pays du monde, tous en guerre, hasard ou biais.

Si vous cherchez des belles histoires bien écrites bien polies, promis je vais vous chercher des liens, d’autres le font tellement mieux que moi. Pareil si vous cherchez une belle analyse de situation géopolitique, des chiffres précis sur la santé maternelle dans les 23 pays les moins avancés (ouais, un jour il y a un gars qui a trouvé que ça faisait moins pauvre, alors il a pris ça) avec des camemberts à 15 couleurs et des beaux rapports à la con, il n’y en a pas. Ce que j’écris est tiré de mes souvenirs, de mes cahiers à spirales, de mes disquettes (OMG) et CD sortis de mes cartons, et de la grosse boule dans la gorge qui revient quand j’y pense à nouveau. Et mon ressenti se raconte forcément de façon incomplète et partiale, parce que c’est humain. Les personnes qui étaient présentes, patients et soignants sont rendues anonymes, les noms des villes et pays aussi. On s’entend que ça ne se s’est pas produit en Norvège.

La façon de prendre en charge l’obstétrique en situation précaire a évolué depuis, et mes récits ne reflètent pas ces heureux changements. Les situations qui sont racontées ici se sont toutes produites, mais pour celles particulièrement identifiables j’ai changé certains éléments pris à d’autres situations, par exemple. Bien sûr, si quelque chose dans mes propos vous mettait personnellement mal à l’aise, dites-le moi et je ferai les modifications nécessaires.

Pour les photos, j’hésite encore et j’en mettrai peut-être un jour. Je n’aime pas trop la photogénie de la misère.

Ah oui, j’oubliais, il n’y aura pas non plus de petits anges blancs, de parfaits Zorro qui descendent de leur 4×4 pour soigner à mains nues et au péril de leur vie le pauvre, malheureux, ignorant et malade. Parce que ça n’existe pas, en vrai, en tous cas moi j’en ai jamais vu. Et c’est bien mieux comme ça. Et si par malchance vous en voyez un , ben envoyez le moi.

13 réflexions sur “Préambule

  1. thoracotomie dit :

    je ne me souviens plus des autres titres proposés pour ce blog, seulement qu’ils étaient effroyables ;).
    juste félicitations et que God save this blog.

  2. lilou dit :

    Je crois que j’ai arrêté de respirer pendant toute la lecture de l’article, pour finir par un rire nerveux au dernier paragraphe. Merci beaucoup pour ces émotions nouvelles (je suis habituée à celles procurées par Bouledefourure, Borée, Jaddo, 10Lunes, Fluorette ou babeth, mais là c’était vraiment différent).
    Alice.

    • SophieSF dit :

      ah bah non, faut continuer à respirer, ou alors il faut que j’écrive des trucs moins longs, et euh, je suis juste « bébé-blogueuse »;) mais merci!

  3. Ocrawn dit :

    Je le met dans mes favs, et je crois que je vais retourner bosser mes liens ! J’ai lu les deux premiers dans la nuit et je VEUX la suite !

    • SophieSF dit :

      Ha ça, lire la nuit c’est bien un truc de SF, tiens:-D Merci d’avoir lu!
      oui, la suite est en gestation.. va arriver bientôt, promis.

  4. Anaïs dit :

    Après avoir lu plusieurs fois tes premiers articles je lis enfin ton préambule! Quelle logique…
    J’ai hâte de lire la suite en tous cas, étant également attirée par l’humanitaire…

    Merci pour tes articles :)

  5. Caroline dit :

    Merci pour ce blog. Egalement lectrice de Borée, Dix lunes et Bétadine Pure, je suis tombée par hasard ici et tant mieux ! Je confirme comme Lilou que c’est une belle réussite. J’ai hâte de lire les prochains articles.

  6. Linoa dit :

    Ravie d’avoir découvert ton blog. Je trouve que tu écris très bien mais brrrrr le frisson en lisant cette réalité qu’on préfère si souvent ignorer!

  7. Cécile La Gravière dit :

    C’est très étrange le hasard du Net tout de même… Je te découvre au moment où je désespère de la vacuité prédominante des échanges internet (on m’a offert un abonnement à Mediapart et les commentaires que j’y lis relèvent du néant et de la stagnation intellectuelle la plus triste…).

    Tu transmets ici des faits vécus, de la réalité de première main, avec une honnêteté et une générosité rares, pendant que des tas de gens gonflés d’autosatisfaction brassent du vide en croyant parler politique et en agressant tous ceux qui ne pensent pas comme eux. C’est comme un sport, je crois… Pfffff…

    Ma vie est à des années lumière de la tienne… Mais peut-être pas tant que ça, au fond. Disons que j’ai aussi fait des choix que personne ne comprend (pas même moi, d’ailleurs…) et je suis si fatiguées des jugements et de devoir me justifier.

    Tout ce que je vois, à te lire, c’est que tu es en phase avec toi-même. C’est ce qui est le plus précieux pour un être humain et tu le possèdes. J’ai envie de dire : merci d’exister, mais je ne suis pas certaine que ça ait un sens. Alors merci tout court de ce que tu donnes ici à partager avec humilité et force de caractère.

  8. […] Je vous laisse découvrir : Liberté, Egalité, Maternité […]

  9. Savy Boxer dit :

    OK, alors je suppose qu’il faut commencer par la fin du blog pour en savoir plus sur ton univers… Et pressée de découvrir ta réalité après avoir lu les commentaires!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :